Dépôt de 5768 signatures contre le déplacement de la Place du marché

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – Dépôt de 5768 signatures contre le déplacement de la Place du marché

Le POP prend acte du dépôt de la pétition menée par un groupement informel de maraîchers et se réjouit de cette belle mobilisation populaire. Il semble désormais inimaginable de continuer de vouloir changer de lieu le marché sans prendre en considération la volonté d’une partie conséquente de la population et d’un grand nombre de maraîchers et de commerçants de la Place du marché. Le POP attend une clarification rapide du Conseil communal à ce sujet allant dans ce sens.

Deux points, particulièrement saillants, sont à relever par rapport à cet épisode malencontreux :

  • Tout d’abord, un tel soutien démontre l’attachement des Chaux-de-Fonniers à leur marché. Il faut prendre en compte ce facteur avant de proposer des changements, sous peine de susciter une levée de boucliers.
  • Ensuite, la manière de procéder du Conseil communal, cherchant à imposer sa vision sans consultation et avec le résultat que l’on connaît, ne permet pas le développement de ce secteur de la ville, qui en aurait pourtant bien besoin.

Le POP ne souhaite pas épiloguer sur la forme et aller de l’avant en utilisant l’énergie positive qui se dégage de cette union collective. Il s’agit désormais de trouver des solutions qui conviennent à toutes et à tous, commerçants, maraîchers, usagers, riverains, …, pour que le centre-ville redevienne attrayant. Cette démarche ne pourra se faire qu’en prenant le temps d’écouter les besoins, les inquiétudes et les envies des différents acteurs.

Un vrai centre, actif et dynamique, est la seule manière de faire vivre une ville et de donner une chance au commerce de proximité qui dépérit. Pour cela, il faut un projet qui permette de donner envie aux gens de venir passer un moment agréable au centre-ville, ce qui nécessite des aménagements et une réflexion pour animer le secteur. Cette vision existait en partie dans l’idée du Conseil communale, ce qui est un signe que, malgré la forme, la réflexion entamée mérite d‘être prolongée.

Améliorer la situation autour de la Place du marché passe forcément par une large consultation sur le modèle de ce qu’il s’est fait pour les projets avortés de la piscine des Mélèzes et du Zoo-musée. C’est bien dans ce sens-là que le POP entend avancer tout en encourageant le Conseil communal à remettre l’ouvrage sur le métier.

 

La Chaux-de-Fonds, le 26 juin 2018